Archive pour le 21 octobre, 2013

la visite

La jeune fille passa une giclée d’eau froide sur son visage; elle avait besoin de réfléchir. Après avoir essuyé ses mains sur son vieux tablier, elle pris une profonde inspiration et s’assit sur une des chaises de la cuisine. Ses pensées se bousculaient et s’entremêlaient à une vitesse folle dans sa tête. Est-ce que l’histoire que le jeune homme qui avait frappé à la porte ce matin là et qui venait de partir était vraie? Elle avait appris à ne pas se fier aux inconnus, qui plus est faisait du porte à porte et en réalité, elle n’aurait jamais du ouvrir, mais une force incontrôlable l’avait pousser à écouter tout ce que cet homme avait à lui transmettre sans jamais intervenir ou le mettre à la porte. Et à présent, malgré son côté très rationnel,la jeune fille avait un doute  qui grandissait dans son esprit sans pouvoir s’arrêter et l’empêchait de faire la moindre activité. Les paroles du jeune homme semblaient virevolter au dessus d’elle et la posséder, si bien qu’elle ne pouvait que les croire, que penser qu’elles étaient source de vérité, une vérité qui lui échappait peut être pour l’instant, mais une vérité quand même. Et au fur et à mesure qu’elle acceptait l’histoire tellement improbable qu’on venait de lui raconter, plus son esprit semblait se libérer et s’éclaircir, et une joie intense s’empara de tout son corps. Elle jeta un dernier coup d’œil par la fenêtre; le jeune homme s’éloignait.

Gabriel s’éloignait de la maison de Marie. Il était satisfait de lui. Sa mission sur terre s’était avéré plus facile que prévue; il s’était attendue à plus de réticence de la part de jeune fille quand à la venue au monde du messie. Dieu serait content de lui.

Publié dans:histoire courte |on 21 octobre, 2013 |Pas de commentaires »

Daringshoes |
Roubaoyd |
Roubaoyf |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Wuggjery
| Unefillepasvraimentcommeles...
| Professional Advertising se...